S'inscrire à la newsletter

Espace Entreprises

Le Réseau EUROJURIS FRANCE au service des entreprises.

Vous avez besoin d'un avocat pour votre entreprise ? Pour les PME et TPE, la prestation des Avocats EUROJURIS FRANCE se caractérise par :
  • Une prestation de qualité, garantie par une formation continue pointue et un échange de savoir-faire entre spécialistes du Réseau ;
  • La garantie du traitement de tous types de besoins, via le Réseau français et européen ;
  • La connaissance du tissu régional ; La connaissance du secteur d’activités du Client ;
  • La qualité de l’organisation interne ; Des outils et méthodes modernes ;
  • La transparence des honoraires ; Une grande réactivité et de la disponibilité ;
  • La proximité et la qualité du relationnel ; L’innovation et l’adaptation aux besoins.

Pour les litiges hors frontières, EUROJURIS International.
 

SCI et résidence secondaire : les inconvénients et les avantages

Publié le : 10/02/2022 10 février févr. 02 2022
Particuliers / Patrimoine / Gestion
Entreprises / Vie de l'entreprise / Création de l'entreprise
SCI Acheter sa résidence secondaire est parfois un rêve mûrement réfléchi, cela peut être un lieu pour passer des moments en famille, mais aussi un bien qui a vocation à être transmis à ses enfants....

Réforme du financement participatif

Publié le : 28/03/2022 28 mars mars 03 2022
Entreprises / Finances / Banque et finance
Financement participatif En 2020, le financement participatif ou crowdfunding a permis de collecter 1, 02 milliards d’euros pour aider au financement de 115 616 projets et d’entreprises, soit une augmentation substantiel...

Licenciement économique - L'employeur peut avoir recours à des prestataires extérieurs après une suppression de poste

Publié le : 12/05/2022 12 mai mai 05 2022
Particuliers / Emploi / Licenciements / Démission
Entreprises / Ressources humaines / Discipline et licenciement
Licenciement Dans cette affaire (Cass. soc. 16 février 2022, n° 20-20796 ), une salariée enseignante a été licenciée pour motif économique en raison de la suppression effective de son poste de travail. Posté...

Les pharmaciens doivent en toute hypothèse, veiller au respect de leurs obligations déontologiques, notamment celles relatives à l'interdiction de publicité

Publié le : 13/05/2022 13 mai mai 05 2022
Entreprises / Marketing et ventes / Publicité/ marketing
Publicité Par une décision du 17 janvier 2020, la chambre de discipline du Conseil national de l’ordre des pharmaciens avait prononcé à l’encontre d’un laboratoire de biologie médicale, la sanction de l’inte...

Quelles sont les conditions de révocation d'un dirigeant de société ?

Publié le : 23/04/2022 23 avril avr. 04 2022
Entreprises / Gestion de l'entreprise / Communication et vie sociale
Révocation dirigeant La cour de cassation dans un arrêt du 9 mars 2022 rappelle que les conditions dans lesquelles les dirigeants d'une société par actions simplifiée peuvent être révoqués de leurs fonctions sont, da...

Le liquidateur peut agir contre le créancier en cas de contestation sérieuse de la créance déclarée

Publié le : 07/04/2022 07 avril avr. 04 2022
Entreprises / Contentieux / Procédures collectives / Liquidation
Créances En l’espèce, une société a été mise en redressement puis en liquidation judiciaire, successivement en avril 2016 et octobre 2017. En mai 2016, une banque a déclaré sa créance, tant en capital re...

Entrepreneur individuel et création d'entreprise

Publié le : 02/05/2008 02 mai mai 05 2008

Suffit-il pour créer des entreprises de protéger outre mesure l’entrepreneur individuel?

La protection de l'entrepreneur individuelLe projet de Loi de Modernisation de l’Economie présenté par le Ministre de l’économie et des Finances et approuvé par le Conseil des Ministres du lundi 28 avril 2008 prolongement de nombreux textes de même dénomination issus du même Ministère ou du Secrétariat d’Etat aux Petites et Moyennes Entreprises en ferait douter autant que la loi Dutreil du 1er août 2003 dont l’efficacité n’est toujours pas prouvée.

Par cette dernière loi les pouvoirs publics avaient permis à l’entrepreneur individuel de protéger sa résidence principale en la déclarant insaisissable par un acte notarié publié à la Conservation des Hypothèques mais cette déclaration était inopposable aux créanciers antérieurs et pouvait être levée sur simple demande du banquier qui sinon ne finançait pas l’entrepreneur suivant une formule simple : « pas de garantie, pas de crédit ».

Le nouveau projet* en rajoute une couche de protection puisque désormais tous les biens de l’entrepreneur individuel peuvent être déclarés insaisissables, toujours par acte notarié publié à la Conservation des Hypothèques ce qui est une démarche ni simple ni gratuite et sans inscription au registre du commerce ce qui interdit une publicité nationale accessible vis-à-vis des tiers fournisseurs et financeurs.

Mais bien entendu la renonciation à l’insaisissabilité pourra porter sur tout ou partie de ces biens au profit d’un ou plusieurs créanciers et résultera d’un acte authentique ni simple ni gracieux ni facilement consultable.

Le leurre législatif est gros et sent la démagogie car nous savons bien à l’usage que ce genre de loi ne protège que le législateur contre l’accusation de ne rien faire puisque l’entrepreneur qui veut du crédit pour exercer et se développer va renoncer à l’insaisissabilité, que sa procédure collective dans laquelle figure toujours une créance antérieure à la déclaration d’insaisissabilité va emporter dans la réalisation des actifs son ou ses immeubles, que l’action paulienne de toute façon rôde autour de lui et rendra inopposable toute déclaration à celui qui triomphera.

Le seul conseil véritable, complet et sérieux lors de la création de l’entreprise sera celui de l’avocat qui saura faire mesurer à l’entrepreneur les dangers respectifs des diverses formes d’exercice individuel ou en société, sans omettre, mais comme un seul des éléments parmi d’autres le choix d’un statut social et fiscal qui obnubile souvent les autres pseudo-conseils.


*Article 5 I 1° et 2°.

Liens- Sur le même thème voir l'article de Maître Alain Provansal "L'ami caution ou le choix des armes"

- Loi Dutreil pour l'initiative économique, du 1er août 2003

- Conservation des hypothèques

- Acte authentique

- Infogreffe





Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

PROVANSAL Alain
Avocat Honoraire
PROVANSAL AVOCATS ASSOCIES
MARSEILLE (13)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 50 51 52 53 54 55 56 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK